Pixels Pirates

Si tu as la soif de l'or, tu passeras par dessus bord !


    [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Partagez
    avatar
    Shanks
    Pirate écrivain

    Messages : 4409
    Date d'inscription : 06/04/2009
    Age : 40
    Localisation : sur le navire, longue-vue en main !

    [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Shanks le Dim 26 Juil - 14:00




    Genre: Jeu de tir / Shoot'em up
    Développeur: IREM
    Console: Super Nintendo
    Année de sortie : 1991




    Un shoot'em up ? LE shoot'em up ?

    Un Shoot'em up spatial comme R-type est un jeu de tir dans lequel on a l'honneur de piloter un vaisseau afin de lutter le plus efficacement possible contre des hordes d'immondes aliens gélatineux et à tendance belliqueuse.
    Il en existe plusieurs types: les verticaux (type Galaga, Xevious, 1941, Ikaruga...), les horizontaux (Last Resort, Gradius, ThunderForce 3 et 4...), les 3D isométriques (Zaxxon, ViewPoint...), les 3D (StarFox...) et les autres (GalaxyWars...).
    Super R-type, comme tous les R-type, est un shoot horizontal.

    IREM ? cékoidon ?

    Ah IREM, société nippone (ils sont forts quand même) fondée en 74 et créatrice de jeux de légende, la saga R-type notamment.
    Les lettres IREM signifiaient jusque dans les années 80 "International Rental Electronics Machines" mais l'acronyme a changé de sens pour "Innovations in Recreational Electronic Media" (notez le recreational).
    Enfin bref, IREM est le créateur de jeux comme Moon Patrol ou Kung-Fu Master et puis... de R-type !


    R-TYPE ?

    La saga R-type débute évidemment en arcade en 1987 puis est adapté entre 88 et 91 sur MSX, PC Engine, MasterSystem, CPC, ST, ZX spectrum, X68000, Amiga, Commodore 64, GameBoy... On notera particulièrement l'excellente version MasterSystem.

    En 1989 sort R-type II qui n'aura pas le même accueil que le premier opus notamment du fait d'une difficulté hallucinante et d'un manque d'innovation. Il faut dire que le R-type, niveau innovations, avait fait très fort !

    Notons que deux compilations proposent les deux épisodes:
    - R-types, en 98 sur Playstation (et réedité sur PSP et PS3 sur le PSN)
    - R-type DX, en 99, sur GameBoy Color avec en plus des versions remixées.


    Le test:


    Super R-type sort donc sur Super Nintendo en 1991 et a pour lourde tache de compléter la gamme naissance des jeux avec un shoot de plus. Gradius III est déjà sorti (1990) mais les gros hits que seront Super Aleste ou Axelay pas encore...

    Au lieu d'adapter simplement R-type sur console, IREM décide de créer un mélange entre R-type 1 et 2. Le problème étant que R-type était déjà sorti sur consoles et que R-type II n'était pas adaptable tel quel sur Super Nintendo.
    Pour être plus précis, le premier niveau du jeu est original et ne figure donc dans aucun R-type arcade. Les niveaux 2, 3, 5 et 7 viennent de R-type II, le niveau 6 ainsi que quelques boss proviennent plus ou moins directement du premier R-type alors que le niveau 4, avec le gros vaisseau, est un mélange des deux jeux.



    L'écran titre est minimaliste: le titre du jeu, la confirmation qu'on est sur console Nintendo (ah bon ?) et que le jeu est signé IREM (bah oui !).

    Le scénario du jeu est sympathique à défaut d'être original:
    Le Bydo est une entité (pas forcément mignonne) capable de concevoir des créatures biomécaniques qui doivent... tout détruire. Après s'être entrainé un peu partout dans l'univers en semant mort et destruction, le Bydo et son engeance, hyper évoluées et légèrement susceptibles, viennent sur Terre pour.... tout détruire.
    Afin de lutter contre cette menace qui risque d'annihiler toute trace du genre humain (ce qui peut être considéré comme moyennement sympa), les humains décident que ce n'est pas vraiment la peine d'envoyer toutes leurs forces et viennent vous chercher VOUS, tranquillement attablé à la terrasse d'un café, verre à la main, compagne blonde à poitrine opulente tout près et vous colle dans UN seul vaisseau, le R-9, avec pour mission de... tout détruire.
    Pour cela, votre R-9 est équipé d'un module fabriqué en partie avec du Bydo (ben oui, c'est aussi une matière) aux grandes capacités. Le module et son pouvoir s'appellent (de manière très originale) la "Force".




    Les graphismes sont sympathiques avec au début du jeu un fond étoilé nous rappelant que l'espace (un peu vide hélas) est le lieu de la lutte. De jolies planètes se trouvent en fond puis des décors d'antres Bydo avec des fonds assez simples et pas très variés. Les couleurs sont nombreuses et bien choisies, dignes de l'arcade.
    On est loin des capacités de la Super Nintendo comme le prouvera Axelay mais c'est très correct. De plus, les sprites sont grands et soignés.



    L'animation pose néanmoins problème avec des clignotements et des ralentissements quand le nombre de sprites est trop important. De plus, le R-9 est lourd et lent, on a l'impression de conduire un tank et c'est assez déplaisant en plus d'être problématique quand il faut faire montre de bons réflexes. Le scrolling horizontal est aussi trop lent alors que le shoot'em up est avant tout un type de jeu dynamique. On est loin de l'arcade à ce niveau là.



    Concernant la maniabilité, on ne peut pas vraiment dire que ce soit compliqué. Le tout est bien pensé et réagit bien. La manette SNES est bien exploitée. Hélas, l'animation pose tellement problème qu'on rage parfois.
    Au chapitre des bonus, on a droit au module évidemment mais aussi à de la vitesse en plus, à un tir plus puissant, à un changement de tir, à des missiles latéraux, à des missiles à tête chercheuse...



    Au niveau de la durée de vie, c'est un constat assez négatif: le jeu contient 7 niveaux variés et assez longs mais c'est un de moins que la version arcade et ce n'est pas énorme en fait. Du coup, on a droit à un difficulté assez rédhibitoire pour faire en sorte que le défi soit intéressant.
    Même en novice, ce n'est pas évident. En normal et surtout en hard, c'est très très dur.
    Enfin, si vous avez terminé le jeu en hard, vous pourrez accéder au mode "pro" qui, s'il est terminé, donne accès à la vraie fin du jeu (voir la fin du test). Il faut dire que finir le jeu sans perdre de vie en hard est quasiment infaisable.



    Vous aurez pour terminer le jeu 3 vies et des continues. Si vous perdez une vie, vous refaites le niveau en entier !

    Il existe deux astuces dans le jeu:
    Spoiler:

    - choisir son arme:
    A l'écran titre, quand la difficulté s'affiche, appuyez sur bas, R, droite, bas, droite, droite, bas, droite, bas, bas. Un son vous signalera que c'est bon. Une fois la partie lancée, mettez pause (START) et appuyez sur R, droite, bas, Y, bas, droite, bas, gauche, droite, bas, droite, droite puis soit sur R pour les tirs explosifs, sur X pour les lasers, sur B pour les flammes, sur A pour les rayons à spirales ou sur Y pour les tirs sphères jaunes. Puis A pour des missiles ou B pour des bombes.
    La "Force" sera à son maximum.

    - choisir son niveau:
    Toujours à l'écran titre, difficulté affichée, maintenez R et appuyez 9 fois sur haut. Un son signalera que vous avez réussi ! Puis dans le jeu, en pause, appuyez en maintenant enfoncés R, A et SELECT. Un choix de niveau apparaitra au bas de l'écran.



    La musique du jeu, sans être mémorable, est quand même de bonne qualité. Dynamique, entrainante et riche, elle vous donnera envie de démembrer du Bydo à la pelle. On trouve en gros un remix des musiques de R-type 1 et 2 mais les capacités sonores de la SNES sont un peu mésestimées. Les bruitages, variés, sont également très corrects. On appréciera les bruits de tirs métalliques et les crashs... mais on regrettera des explosions un peu timides.

    Les innovations de R-type ont été la clef de son succès. Si IREM n'a pas inventé le genre et qu'il y a eu beaucoup de shoot horizontaux, R-type apporte 2 inventions notables:

    1. le module (la Force):
    Comme il se colle à la proue (ou à la poupe) de votre vaisseau, il sert de bouclier et encaisse n'importe quel tir de face ou arrière. On a donc possibilité de jouer très défensif.
    Sinon, on peut le lancer ou le faire bouger pour un tir secondaire. Au niveau tactique, c'est très important et chacun a sa manière de gérer le module.

    2. la charge:
    Il est possible, en laissant le bouton de tir appuyé, de concentrer son tir (sans tirer donc durant cette période) avant de le relâcher avec puissance. Cela permet de nettoyer devant soi ou d'atteindre efficacement un objet ou un ennemi (boss) résistant.
    Là encore, soit on joue à fond le tir puissant et on éclate tout au risque de se faire tuer précocement soit on ménage cette technique et on est moins vulnérable.



    La fin du jeu:

    Spoiler:
    - si vous terminez Super R-type en novice, on vous invitera gentiment à être un vrai gamer et à refaire le jeu avec une difficulté de psychopathe.
    - si vous terminez en normal ou en hard, vous aurez droit à la fin de R-type II arcade avec un message de remerciement: "La bataille est finie. L'Empire Bydo, qui essayait d'étendre son territoire dans la vaste galaxie, s'est écroulé ici. De nombreuses planètes qui avaient été envahies par le terrible empire et transformées en étoiles de la mort, retrouvent désormais leur forme d'origine. Ainsi la paix est restaurée dans l'univers. Merci de nous avoir sauvé.". Supeeer...
    - si vous terminez en Pro (et bon courage), vous aurez une jolie cinématique du R-9 regagnant sa base, le staff du jeu avec remerciement au joueur acharné qui a réussi et un petit écran final:


    Mon avis: Parmi les premiers shoot'em up de la SNES, Super R-type est une bonne adaptation des jeux d'arcade R-type 1 et 2 mais ses faiblesses en animation et sa durée de vie en font un choix correct mais sans plus pour les amateurs du genre sur la console 16bits de Nintendo. Préférez Axelay ou Super Aleste !


    SCENARIO : On est seul, ils sont tout un paquet. On est gentil, ils sont méchants. On est beau, ils sont laids... On doit détruite l'empire Bydo avec son R-9 pour sauver la Terre. Ultra classique.

    GRAPHISMES : Certains niveaux sont très bien faits mais c'est inégal dans l'ensemble. L'animation souffre pas mal avec des défauts énervants et une lenteur certaine.

    SONS : Jolies musiques dans l'ensemble. Bruitages adaptés même si on aurait aimé que ça soit un peu plus impressionnant.

    DUREE DE VIE: 7 niveaux difficiles voire délirants, 4 niveaux de difficulté (dont un bien caché)... et rejouabilité moyenne.

    JOUABILITE : En dehors des soucis d'animation (vaisseau lent et ralentissements), la jouabilité ne pose pas de problème.


    NOTE: 7/10


    Dernière édition par Shanks le Dim 26 Juil - 17:14, édité 1 fois
    avatar
    usebu
    Capitaine du Navire

    Messages : 11487
    Date d'inscription : 11/11/2008
    Age : 39
    Localisation : à la barre

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  usebu le Dim 26 Juil - 14:16

    le genre de jeu qui me donne des arguments dans un débat md vs snes... dans le même temps, il y avait thunder force 3
    avatar
    Shanks
    Pirate écrivain

    Messages : 4409
    Date d'inscription : 06/04/2009
    Age : 40
    Localisation : sur le navire, longue-vue en main !

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Shanks le Dim 26 Juil - 14:22

    Pas comparable en effet. Mais attention à Axelay !! Smile

    Deux tests R-type prévus dont la version MasterSystem (que j'essaye de terminer en ce moment). Wink
    avatar
    Chat-Minou
    Chat Loperie de pirate !

    Messages : 8654
    Date d'inscription : 15/11/2008
    Age : 36
    Localisation : Toulouse

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Chat-Minou le Dim 26 Juil - 17:45

    Il faudra que tu teste R-Type III sur SNES aussi. Un épisode exclusif à la console très surprenant graphiquement et très bon.
    avatar
    Shanks
    Pirate écrivain

    Messages : 4409
    Date d'inscription : 06/04/2009
    Age : 40
    Localisation : sur le navire, longue-vue en main !

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Shanks le Dim 26 Juil - 17:46

    Je ne l'ai pas hélas... je vais voir.
    Le dernier test R-type pour le moment sera R-type LEO en arcade. Smile
    avatar
    jegougou
    Perroquet du capitaine

    Messages : 4930
    Date d'inscription : 13/11/2008
    Age : 38
    Localisation : 77

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  jegougou le Lun 27 Juil - 12:04

    je partage ton avis mitigé sur ce jeu, je préfere de loin "super aleste"


    _________________



    Kawick Touch : ça dérange comme un Madoff qui donnerait des cours d'éthique Very Happy
    avatar
    Reinhardt
    Erudit méditerranéen

    Messages : 4169
    Date d'inscription : 02/12/2008
    Localisation : la ou il y a toujours du soleil !!!

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Reinhardt le Lun 27 Juil - 12:14

    bon jeu meme si la SNES est un peu lente dans ses jeux (c'est mieu pour du R-type)
    tres bon test!


    Dernière édition par lassie le Lun 27 Juil - 12:16, édité 1 fois (Raison : mauvais endroit)

    Contenu sponsorisé

    Re: [Super Nintendo] Super R-TYPE

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 0:21