Pixels Pirates

Si tu as la soif de l'or, tu passeras par dessus bord !


    TEST megadrive BATTLE SQUADRON (grand barbare)

    Partagez
    avatar
    grand_barbare
    Pourfendeur de Kevins

    Messages : 8133
    Date d'inscription : 14/11/2008
    Localisation : en soute

    TEST megadrive BATTLE SQUADRON (grand barbare)

    Message  grand_barbare le Mer 25 Fév - 16:10


    Année : 1990
    Développeur : Innerprise
    Editeur : Electronic Arts
    Nb joueurs : 2
    Sorti sur : Megadrive, Amiga


    INTRO :
    Sorti sur Amiga en 1989, Battle Squadron (qui est la suite d’Hybris) est un shoot them up à scrolling vertical, impressionnant pour l’époque notamment par ses sprites imposants et de plus programmé par un gamin de 17 ans (sur Amiga) nommé Martin Pedersen.
    Ce shoot très nerveux et difficile a obtenu le tilt d’or en 1990 (meilleur shoot them up) et a été adapté également sur Megadrive, la version qui nous intéresse ici aujourd’hui.


    SCENARIO : (04 /10)
    Encore une histoire d’extraterrestre belliqueux ! (c’est vrai quoi ! pourquoi ne pas faire un shoot them up avec des retraités rebelles balançant avec haine leur pot de chambre plein a la tête des infirmières ou nous sinistres pauvres visant le Sarko boss final avec des missiles entourés de feuilles d’impôts en évitant les drones CRS lâcheurs de gaz pétrifiant ?)
    Bon m’est avis que les shoot originaux et déjantés ne doivent intéresser que moi, retournons donc avec nos extra terrestres nommés Barrax.
    Deux gugusses du haut commandement Mayers et Bergin se sont fait enlevés par des vilains pas beaux de l’espace alors qu’ils revenaient au bercail avec des plans pour la défense de la terre et les futures attaques ennemies. Il faut donc faire une mission suicide pour sauver les deux larrons avant que les méchants arrivent à extirper les précieuses informations qu’ils détiennent.


    REALISATION : (07 /10)
    Ni beau ni laid, les niveaux sont agréables à regarder mais pas tellement variés sur un même level.
    Les sprites ennemis sont assez gros et bien animés avec quelques effets sympas (certains ennemis peuvent devenir invisibles).
    Les boss moyennement coriaces ne sont pas tellement impressionnants, de toute manière pas tellement le temps de les admirer vu les grosses boulettes destructrices qu’ils vont vous balancer a la tête.
    Le jeu dans l’ensemble est agréable à l’ œil mais il manque un « je ne sais quoi » qui donne aux décors une impression de vide.


    GAMEPLAY : (07 /10)
    Commençons par les réglages des options, je ne suis pas trop mauvais en shoot mais j’aime bien voir les possibilités de réglages de difficulté de ce genre de jeu, ça me donne toujours une idée de ce qui m’attend et si je vais transpirer comme un âne pour vaincre le premier boss.
    Il est donc possible de choisir le nombre de crédits (3 maxi), le nombre de vies (très peu également seulement 5), mais également le nombre de tirs ennemis à l’écran (8, 12 ou 16), ainsi que leur vitesse ! mmmmhh ça pue, le jeu doit pas être franchement facile.
    Coté manette rien de plus simple : bouton A pour tirer, B pour larguer la fameuse bombe « nettoyage » présente dans une majorité des shoot, qui éradique tout ce qu’il y a sur l’écran (3 bombes au départ du niveau)
    Il y a 4 armes différentes améliorables a condition de ramasser les capsules en forme de X lâchées par certains ennemis, 5 niveaux d’armes sont disponibles (les X changent de couleur une fois largués, il suffit de prendre 5 X rouges a la suite par exemple pour avoir l’arme a son degré le plus puissant), c’est un peu le même système que dans raiden project pour les connaisseurs.
    Très bon point pour le soft, il est possible de jouer à deux simultanément !
    Cependant le jeu déjà difficile devient particulièrement infaisable à moins d’avoir deux joueurs siamois possédant le même cerveau, ou de vrais jumeaux qui fonctionnent avec le même neurone depuis la naissance. Une cohésion parfaite est indispensable pour espérer voir la fin du jeu en mode deux joueurs.


    SON : (05 /10)
    Rien d’exceptionnel, musiques banales mais sympathiques, sons de même facture.


    DUREE DE VIE : (08/10)
    Très longue et rebutante pour les novices du shoot ou les joueurs vieillissants dont la coordination de mouvements n’est plus qu’un lointain souvenir.
    Malgré tous les réglages simplifiés au maximum, le jeu est d’une extrême difficulté (a mon sens) et fait partie de ces shoot ou il faut connaitre chaque vague d’ennemis par cœur, un peu comme dans R-Type. Les amateurs crieront évidemment au génie et auront plaisir à relever le challenge, les autres jetteront la manette de rage au bout de 10 essais infructueux.


    CONCLUSION : (6,20 /10)
    Un très bon shoot qui accuse tout de même le poids des ans, déconseillé aux nerveux du pad, mauvais joueurs en tout genre. Les autres vont adorer…
    Saluons également le résultat plus que correct étant donné l’âge du programmeur !

    VIDEO DU JEU (intro + gameplay):