Pixels Pirates

Si tu as la soif de l'or, tu passeras par dessus bord !


    Atari met en vente ses licences aux enchères

    Partagez
    avatar
    griffon
    Assoiffé

    Messages : 11748
    Date d'inscription : 04/04/2010
    Age : 44
    Localisation : nulle part

    Atari met en vente ses licences aux enchères

    Message  griffon le Jeu 23 Mai - 17:49



    Après THQ, c’est au tour d’Atari de passer par la case enchères pour charognards avec la vente de ses licences Rollercoaster Tycoon et Total Annihilation, entre autres.

    Quand on est un éditeur de jeux vidéo, on a des licences. Quand on constate sa cessation de paiement, on vend tout ce qu’on a. Ainsi, Game Industry et le Wall Street Journal nous révèlent qu’Atari, cet éditeur de jeux vidéo en cessation de paiement depuis le 21 janvier dernier, vend toutes ses licences aux enchères pour rembourser ses créanciers et espérer survivre malgré tout.

    Un rapport de la U.S. Bankruptcy Court indique que ce ne sont pas moins de 22,2 millions de dollars que recherche la firme qui n’a pas réussi à trouver un repreneur satisfaisant pour son catalogue entier. C’est donc par petits morceaux qu’il va s’arracher, façon THQ.

    Les enchères qui doivent commencer en juillet ne partent pas sous les meilleurs auspices, car sur les 180 acheteurs potentiels, seuls 15 ont placé une offre préliminaire. C’est peu. D’autant qu’aucune de ces offres n’a été considérée comme suffisante par Atari pour constituer des mises à prix satisfaisantes.

    La licence la plus attractive est sans conteste Rollercoaster Tycoon, le jeu de gestion de parc d’attractions, qui sera mis à prix pour 3,5 millions de livres sterling (environ 5.3 millions de dollars). Une licence comme Test Drive le sera quant à elle pour 1,5 million de dollars seulement. Notons également la plus grosse braderie de toute cette affaire avec la possible vente de la franchise de STR, Total Annihilation, pour… 250 000 dollars. Ça vous rappelle un peu les soldes GAME et Virgin ? Moi aussi.

    Mise en partie sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, Atari a gagné un peu de temps afin de s’organiser et ainsi tenter de rembourser ce qu’ils doit. Cependant, même si la firme évite sa disparition définitive, il ne leur restera plus rien pour retourner aux affaires avant longtemps.

      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 16:42