Pixels Pirates

Si tu as la soif de l'or, tu passeras par dessus bord !


    [TEST] Mini TESTs en pagaille !!

    Partagez
    avatar
    griffon
    Assoiffé

    Messages : 11748
    Date d'inscription : 04/04/2010
    Age : 44
    Localisation : nulle part

    [TEST] Mini TESTs en pagaille !!

    Message  griffon le Sam 13 Oct - 8:45

    Comme je ne veux pas perdre le travail effectué pour le projet Coleco, je mets ici tous mes tests réalisé à l'occasion.

    GORF



    Éditeur : Midway
    Développeur : Midway
    Année : 1983
    Genre : shoot them up
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Gorf est un shoot lui aussi adapté de l’arcade, comme beaucoup de jeux sur Colecovision, dont le principe est de repousser et détruire les armadas d’extraterrestre ennemi qui veulent envahir la terre… Scénario classique s’il en est, Gorf surf sur la vague de Space invaders, en y ajoutant quelque nouveautés. Ainsi, le premier niveau vous fera penser indéniablement à son ainé et vous defendez directement la terre, mais contrairement à lui vous aurez un bouclier protecteur vous facilitant un peu la tâche. Le niveau 2 vous amène dans l’espace pour vous frotter à une formation de vaisseau de combat bien belliqueux. Le niveau 3 vous propulse directement en hyper espace quant au 4 vous aurez droit de tuer le gros vaisseau alien. Une fois fini vous recommencer mais en plus dur avec des ennemis soit plus nombreux, soit plus rapide. Les bruitages sont plus que correcte, absence de musique ici, sans doute pour augmenter le côté « stressant » des combats, la maniabilité est très correcte, tout est fluide, on bouge bien le vaisseau, une réalisation sans faille. Coté graphisme, à part les vaisseaux c’est le strict minimum, d’un autre coté dans l’espace faut pas s’attendre à des décors faramineux. Un must absolument à avoir sur Coleco tant le jeu est bon, même si la conversion n’est pas totalement semblable à l’original il est tout de même interessant de constater que les programmeurs ont su prouver que la Coleco tenais la barre haute en terme de qualité.
    Note : 4/5



    Choplifter



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Dan Gorlin
    Année : 1984
    Genre : Action/Shoot
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    C’est la guerre, c’est l’enfer, et votre mission est de sauver le plus de monde possible ! Depuis votre base, à bord de votre hélicoptère, rejoignez le terrain de bataille, affrontez et détruisez les tanks, le temps d’une accalmie atterrissez pour récupérer le plus de personnes possible qui s’échappent des hangars en flamme, détruit par les tanks. Le maniement de l’hélicoptère est un peu particulier, le bouton de tir de gauche change sa direction (droite, gauche ou de face pour tirer sur les tanks), le bouton de tir de droite est fait pour tirer. Vous êtes soumis à l’apesanteur et pour maintenir votre hélico en vol il faut constamment le remonter, attention à ne pas descendre trop vite sous peine de s’écraser ! 3 compteurs en haut de votre écran vous indique en violet les soldats tués, en vert les soldats montés dans votre hélico, attention il y a une limite et il vous faudra les ramener à la base avant de continuer à en sauver, et enfin le compteur rouge celui des soldats rendu à la base avec votre aide. Le son de l’hélice est un peu agaçante à la longue mais les quelques bruitages du jeu vous permet de l’oublier un peu, surtout que l’action ne faibli pas, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. L’animation est fluide, le maniement se fait bien dès qu’on s’est habitué aux 2 fonctions des 2 boutons. Graphiquement très correct, ce jeu réussira sans doute à vous tenir en haleine pendant un bon moment... le chalenge étant de réussir à sauver TOUT le monde.

    Note : 3,5/5




    Dig Dug



    Éditeur : Namco
    Développeur : Atari
    Année : 1984
    Genre : Plates-formes
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 3 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Voici un jeu « unrealised », entendez par là « jamais sorti » car pourtant bien fini et fonctionnel. Une adaptation de l’arcade, sorti aussi sur 2600, 5200, 7800, Intellivision, pour les consoles de l’époque (aussi disponible sur MSX, C64, GameBoy et NES). On ne peut que regretter en voyant la qualité du soft qu’il ne soit jamais sorti, il s’agit tout de même de la meilleure conversion sur console, hormis la NES un poil plus coloré et détaillé. Vous incarnez Dig Dug, un petit bonhomme bleu et blanc qui a le pouvoir de creuser le sous-sol afin de débusquer les monstres qui s’y cachent. Pour les éliminer il possède une sorte de harpon, une fois le monstre ainsi attrapé il sort sa pompe à pied et gonfle le monstre jusqu’à explosion. 2 sortes de montres sont à détruire, une sorte de boule rouge à patte et un dragon cracheur de feu, en les tuant grâce au harpon souffleur, ou en les écrasant habilement avec les rocher qui se trouvent dans le sous-sol. Différentes manières de les tuer vous rapporterons différents nombre de point, à vous de trouver les meilleures pour faire exploser le compteur de point. Fidèle à l’arcade, même au niveau sonore (musique et bruitages cependant plus lent que l’original), ce jeu aurait mérité de sortir sur la Colecovision, avec l’avènement des Homebrews et autre re-sortie de jeux d’époques on peut espérer une édition sur cartouche un jour, en attendant disponible en Rom vous pourrez y jouer grâce à l’Atarimax Ultimate SD for Colecovision.
    Jeu sorti en petite quantité édité par AtariAge en 2004
    Note : 4/5




    Joust



    Éditeur : Williams Electronics
    Développeur : Atari
    Année : 1983
    Genre : Action plateforme
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 3 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Il y a des jours ou on se demande pourquoi ? Pourquoi tel jeu n’est pas sorti ? Pourquoi avoir pris de mauvaises décisions pour le plus grand malheur des joueurs ? Pourquoi je n’ai plus la ligne de mes 20 ans ? Bref, Joust fait parti de ces « unrealised » que l’on regrette quand on voit la réalisation. La version Coleco, disponible en rom téléchargeable, tiens largement la comparaison avec la version 7800, seul lui manque le son que je ne peu donc juger. Au départ du jeu 3 modes de difficulté s’offre à vous. Vous êtes un vaillant chevalier qui chevauchez une… autruche ! Comme son nom l’indique, vous voilà engagé dans un tournoi de Joute contre d’autres chevalier en autruche, sur terre et dans les airs car oui vous pouvez voler (meme si normalement, une autruche ca vole pas). Frappez vos ennemis, ils se transformeront alors en œuf, et vous n’aurez plus qu’à récupérer l’œuf. De temps à autre des ptérodactyles méchant apparaissent, c’est quand vous tardez trop à détruire vos ennemis. Niveau réalisation tout est fluide, votre volatile se manie très bien, graphiquement au niveau y compris la lave brulante en dessous qui vous chauffera les ailes dans les niveaux plus élevés. Difficile de noter un jeu qui n’est pas fini, meme s’il est fonctionnel, la note comprend donc l’ensemble sauf le son. A tester si vous le pouvez !
    Jeu sorti en petite quantité édité par AtariAge en 2001 lors que Gaming Expo
    Note : 3/5



    Boulder Dash



    Éditeur : First star software
    Développeur : Micro Lab
    Année : 1984
    Genre : action puzzle-game
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Vous êtes accueilli dans ce jeu ultra connu par une petite musique bien sympathique pour commencer, malheureusement dans le jeu en lui-même rien… dommage. Vous incarnez Rockford, un petit personnage mignon qui se croit investi d’une mission : retrouvez des diamants dans le sous-sol. Bon, du coup vu qu’il s’y croit vous n’avez pas le choix, il faut l’aider et vous devez creuser les sous-sols infestées par des monstres afin de retrouver ces fameux diamants, le tout dans un temps imparti. Dans chaque niveau vous devez rassembler un certain nombre de ces diamants, afin d'ouvrir un portail pour passer au prochain niveau. Vous pourrez écraser vos ennemis sous les rocher, à la façon de Dig Dug, mais attention à ne pas vous faire écraser vous-même. Plus le jeu avance plus les niveaux sont grands et votre temps plus court. Graphiquement assez sympa, la maniabilité d Rockford laisse parfois à désirer à cause d’un scrolling saccadé (pour le changement de salle, de plan), vous devrez avancer avec prudence. Le son qu’émet votre personnage en se déplacement est agaçant à la longue, on a vite fini de couper le volume. Une bonne adaptation néanmoins, et pusi c’est Boulder Dash, on a tous joué à ce jeu une fois dans sa vie !!

    Note : 3,5/5



    Alcazar: The Forgotten Fortress



    Éditeur : Telegame
    Développeur : Activision
    Année : 1985
    Genre : aventure
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 4
    Rom : ??? Ko

    Alcazar est un jeu d’aventure en vue de haut, vous êtes un aventurier qui doit aller à la forteresse d’Alcazar pour y trouver la couronne. Votre voyage est long, tout d’abord vous vous dirigez sur une carte qui donne l’emplacement des châteaux, des chemins, chaque fois que vous arrivez à une forteresse vous passez en vue de dessus et vous vous dirigez dans un labyrinthe de salle à l’intérieur de la bâtisse. Chaque forteresse recèle des objets à récupérer, des armes, et aussi des monstres gardiens à détruire. Lorsque vous vous baladez en bas de l’écran votre position dans le bâtiment est indiquée par un point dans un carré, chaque fois que vous avancez ça change de couleur ainsi vous savez ce que vous avez visité ou pas. Chaque château est sur 2 étages, sauf Alcazar qui est sur 3. Dans chaque château récupérez des objets que vous utiliserez plus tard à bon escient. Un bon jeu d’aventure, long, avec plein de châteaux, d’énigmes, de monstres, pour les amateur du genre à tester.

    Note : 3,5/5



    Bump’n Jump



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Data East
    Année : 1984
    Genre : course automobile
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4
    Rom : ??? Ko

    Un jeu de voiture qui se prend pas trop au sérieux, voilà la définition que je donnerais à Bump’N Jump. Jouable avec le module volant, et à deux, vous conduisez votre petite voiture à vive allure sur une route avec pleins d’obstacles et de concurrents. Vous avez la possibilité de percuter (Bump) vos adversaire pour les mettre dans les décors, ou de sauter (Jump) par-dessus s’il y en a trop. Sauter aussi par-dessus les obstacles ou les routes non finie pour rejoindre l’autre bord. Attention aux chicanes traitres car les bords de la route sont meurtrier. Une mignonne petite musique d’ambiance discrète vous accompagne tout le long de vos courses. Les routes se ressemblent mais sont suffisamment variés pour oublier ce détail, plus vous vous rendrez loin plus il y aura de pièges, des fausses routes, de chicanes, du monde sur la route... Il y a largement de quoi s’amuser, surtout à deux, alors n’hésitez pas !!

    Note : 4,5/5



    Cosmic Crisis



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Bit Corporation
    Année : 1983
    Genre : arcade
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Le jeu se présente sous forme de tableau unique avec plusieurs étages auxquels vous accédez par des échelles. Dans chaque tableau se ballade des bestioles de différentes couleurs que vous devez détruire en construisant des trous dans lequel elles vont tomber, mais ça suffit pas, pour les éliminer il faut vite reboucher le trou quand la bestiole est dedans. Les différentes couleurs de bestiole sont là pour vous indiquer celles que vous pourrez détruire en les faisant tomber du trou d’un étage, et d’autres de 2, 3 étages… Pour certaines vous devrez donc être stratégique et creuser 2 trous (ou plus) l’un au-dessus de l’autre en espérant qu’elle tombe dans celui qui est le plus haut. Quand la bestiole tombe dans le trou dépêchez-vous de le fermer pour la faire tomber car après un certain temps elle en ressort… et aussi le son qu’elle fait quand elle est dans le trou est vraiment très agaçant. Rien de trop à redire niveau maniabilité ou graphisme, ce jeu est simple et efficace, avec un petit soupçon d’addiction quand on y joue trop longtemps.

    Note : 3/5




    Dam Busters



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Sydney Development Corp.
    Année : 1984
    Genre : Simulation
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Dam Busters le jeu est basé sur un film Britannique du même nom de 1955 qui se déroule pendant la seconde guerre mondiale, historiquement les Dams Busters ont été utilisés pour bombarder massivement les objectifs stratégiques ennemis, dans ce cas des barrages (Dam). Vous démarrez vous êtes au-dessus de l’eau et devez rejoindre les terre, là où tout commence car vous ferez face une opposition farouche, entre tir anti aérien, avion qui vous pourchasse…. Heureusement, votre bombardier est équipé de mitrailleuses (gauche et droite) avec munition illimité. Quand vous arriverez sur votre cible, à vous de bombarder comme prévu. Plusieurs vu vous sont proposé, une vue « carte » qui vous situe vous et les cibles ennemis, une vue du cockpit pour la partie simulation, une vue hors cockpit pour la partie action, une vue de chaque mitrailleuse pour tirer sur vos ennemis et une vue des commandes pour manier votre bombardier, accélérer, ralentir, etc… Tout se passant de nuit vous avez intérêt à vérifier votre altimètre pour ne pas vous écraser, car on ne voit ni terre, ni mer, ni nuage… seuls des lumières dans la nuit, des étoiles, les avions ennemis et des gros projecteurs… pour vous diriger, utiliser la carte. Une simulation stratégie complète qui ravira les fans du genre et laissera de glace les autres

    Note : 2/5



    Dance Fantasy



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Fisher Price
    Année : 1983
    Genre : simulation de danse
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Au départ choisissez entre un danseur homme ou femme et partez vous entrainer à la danse. Vous avez en bas de l’écran huit types de danses représenté sous forme d’un danseur et qui représentent huit étapes à parcourir. Pour sélectionner un type de danse, vous devez guider votre danseur sur l'une des figures, puis retourner sur la piste de danse et vous positionner là où vous souhaitez que votre danse prenne fin. Répétez cette étape plusieurs fois si vous le souhaitez, choisissez d’autres pas de danse et quand vous voulez cliquez sur le carré vert, là votre sélection de danse commence, avec une belle petite musique, vous voyez votre personnage exécuter ce que vous venez de lui faire faire…Cela peut durer jusqu’à 3 minutes et vous pourrez le rejouer autant que vous voulez. Vous pouvez combiner jusqu'à quatre différentes pirouettes, sauts, vrilles, et autres manœuvres dans un seul pas de danse. A part pour amuser des enfants 10 mn, ce soft n’a pas grand interet.

    Note : 1,5/5




    Dr. Seuss Fix-Up the Mix-Up Puzzler



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Coleco
    Année : 1984
    Genre : Puzzle
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 5
    Rom : ??? Ko

    Choisissez votre niveau de difficulté et hop c’est parti… Sur l'écran dans un carré vous avez trois images de personnage debout à côté de l'autre. Lancez le jeu et les parties (tête, corps, pieds) de chacun d’eux sont mélangées et c'est à vous de les remettre à nouveau ensemble. Le plateau de jeu est une grille de 3x3 pièces. Une seule pièce peut être bougée à la fois, laissant un espace vide sur le bord duquel d'autres pièces du casse-tête peuvent se déplacer, le principe du carré magique, le tout avec une petite musique d’ambiance sympa. Les niveaux supérieurs vous brouillent encore plus car le principe de la rotation des pièces vient s’y greffer. Dès que vous avez réuni les parties d’un personnage il se met à bouger une partie de lui même (nez, oreille...). Un casse-tête sympa et prenant, à jouer quand vous avez 10 mn à perdre.

    Note : 3/5




    Chuck Norris Superkick



    Éditeur : Xonox
    Développeur : Xonox
    Année : 1983
    Genre : combat
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Vous rêviez d’incarner Chuck Norris ? C’est chose faite avec ce jeu, mais attention n’est pas Chuck qui veut. Le jeu se déroule un peu comme un RPG, vous vous baladez sur une carte, le but étant d’arriver dans un monastère pour sauver un maitre pris en otage. Sur votre chemin vous croisez des ennemis, vous passez alors du mode carte au mode combat, sur un terrain de face des combattants en kimono vous assaille. Votre temps est compté et un conseil restez bien sur le chemin quand vous êtes sur la carte car dès que vous vous en écartez le temps diminue à toute vitesse. Au début vous êtes ceinture blanche, plus vous combattez plus vous prenez de l’expérience et vous prenez du grade, vous devez être ceinture noire pour battre les derniers vilains. Le chemin est parsemé d’embuche alors faite appel à votre 6eme sens pour ne pas vous écarter du bon. La gestion des collisions est assez aléatoire, on se fait toucher alors que nous ne sommes pas sur la même ligne que l’adversaire, la musique pendant le combat est répétitive, les sprites ont tendances à clignoter et la maniabilité est à revoir. C’est bien dommage car cela aurait pu être un hit.

    Note : 2,5/5




    Defender



    Éditeur : Atari Soft
    Développeur : Williams Electronics Inc.
    Année : 1983
    Genre : Shoot’em up
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Voilà un jeu qui vous prend par les sentiments, un shoot horizontal qui a du mordant et vous fera regretter de l’avoir allumé tant il en devient addictif au fils des minutes passé dessus. Vous êtes a bord de votre avion envoyé protéger l'humanité contre des vagues successives d’attaque d’extra-terrestre (encore eux, ils sont partout). Armés de bombes qui détruisent tout dans le ciel (mais limité en quantité), d’un laser très efficace, et la possibilité d'utiliser l'hyperespace pour vous déplacer rapidement autour de la terre, vous devez vous battre et détruire les hordes ennemis : Pods, Swarmers, Baiters, et Landers - qui peuvent capturer les humains et les transformer en Alien . Un Humain est capturé ? Detruisez l’astronef, récuperez l’humain avant qu’il ne s’écrase et déposez le délicatement au sol. Rapide et fluide, l’action ne vous laisse aucun répis, le scrolling ne souffrant d’un accros. A avoir absolument.

    Note : 4/5




    Evolution



    Éditeur : Sydney Development Corp.
    Développeur : Coleco
    Année : 1983
    Genre : action
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 3
    Rom : ??? Ko

    Participez à l’évolution avec ce jeu d'action arcade où vous avez besoin d'évoluer d'une amibe à l'homme. Chaque niveau est une étape différente dans l'évolution. En premier lieu vous êtes une amibe et vous devez manger tous les brins d’ADN sur l'écran, quand ils se mettent à bouger sinon vous ne pouvez pas, le tout en évitant les microbes et autres anticorps qui essaient de vous arrêter, vous avez la possibilité d’utiliser une barrière protectrice, mais son niveau d’énergie descend vite alors à utiliser à bon escient. Au stade 2 de l’évolution vous êtes une grenouille qui besoin de manger des mouches pour passer à l'étape suivante mais il faut prendre soins d’éviter les poissons qui vous verraient bien comme diner. Vient ensuite le stade du mammifère où vous êtes une souris et vous avez besoin de manger des morceaux de fromage tout en évitant les serpents, que vous pouvez tuer grâce à des tas de terres que vous faite, mais limité en nombre. Au stade suivant vous devez guider un castor à travers les eaux infestées de crocodiles pour récupérer des branchages d’un côté d’un étang et construire un barrage de l’autre côté avec. L’avant dernier stade est celui du bipède ou gorille, vous devez utiliser les noix de coco pour lutter contre les singes et enfin l'étape de l'homme, l’ultime étape de survie que je vous laisse découvrir. Un bon petit jeu bien addictif et stressant sur certains niveau qu’il faut posséder dans sa ludothèque. Seul dommage ça se joue pas à 2.

    Note : 4/5



    Dragon Fire



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Imagic
    Année : 1984
    Genre : action
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 5
    Rom : ??? Ko

    Le roi s’est fait volé tous ses trésors par des individus malfaisants qui utilisent de pauvres Dragon afin de conserver leur prise. Mais vous ne l’entendez pas de cette oreille (ni de l’autre apparemment), vous êtes un jeune chevalier sans peur et sans reproche (enfin au moins sans peur car pour le reste on n’a pas vérifié), votre but est de récupérer tous les trésors. Ils sont conservés dans divers châteaux, chacun gardé par un dragon crachant du feu. Chaque niveau se divise en deux étapes, la première il vous faudra traverser le pont-levis du château en esquivant les boules de feu du Dragon, ceci n’est pas une mince affaire, cette partie étant particulièrement difficile ! Dans la deuxième étape, vous devez récupérer tous les trésors dans une pièce protégée par un Dragon encore (sic !) Et se rendre à la sortie. Les dragons de chaque niveau de difficultés ont différents mouvement de tir, et ce sera plus rapide et plus délicat. Graphiquement au point, rapide et bien animé ce soft ne pêche que par la difficulté de la première étape, impossible à franchir du premier coup… Pas de musique, mais quelques bruitages qui ne sont ni trop nombreux ni agaçant. Un must à avoir.

    Note : 4/5




    Brain Strainers



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Caroussel Software
    Année : 1984
    Genre : educatif
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Vous n’avez jamais eu de Simon dans votre jeunesse ? Voilà de quoi vous rattraper (ca, ou acheter un Simon bien sûr). Nous sommes donc en face d’un Simon vidéoludique jouable à 2 et allant de 1 à… 40 combinaisons !! Autant il est facile de se mémoriser des combinaisons de 1 à 10, autant 40 je vous mets au défi d’y arriver ! C’est un bon challenge pour la mémoire. La deuxième partie du jeu concerne aussi la musique, une partition sur la droite de l’écran joue une note que vous devez reproduire sur la partition de gauche, reproduire et répéter en nombre de fois qu’elle a joué. Encore un petit logiciel d’apprentissage sympathique, et simple, comme quoi s’amuser et apprendre ou développer son cerveau date de bien avant le Dr Kawashima !

    Note : 3/5



    Blockade Runner



    Éditeur : Interphase
    Développeur : Interphase
    Année : 1984
    Genre : action strategie
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Blockade Runner est un shoot’em up 3D en vue de face. Vous êtes en charge d’une flotte de quatre cargos marchands, les Iti 103, Iti 102, Iti 101 et Iti 100 qui parcourent l'espace pour rejoindre la terre avec les approvisionnements nécessaire. Malheureusement si tout était aussi simple il n’y aurai plus de plaisir, du coup des méchants hostiles et dangeureux vous ont pris dans leur ligne de mire et vous pourchasse…Vous avez été forcé t'entrer dans une ceinture d’astéroïde. A vous de jouer, vous devez essayer d'éviter ces astéroïdes, détruire les mines et les vaisseaux spatiaux des méchants. En même temps vous ne manquerez pas de surveiller votre carburant (n’allez pas trop vite) ainsi que les boucliers, car plus vous percuter d’astéroïdes plus votre champ de force diminue, jusqu’à explosion. Les sons de l’espace sont un rien répétitif et agaçants, quant au jeu en lui-même n’apporte pas de grande distraction, on finit par s’ennuyer et n’intéressera peut être que les fans de ce genre. La réalisation reste correcte, même si j’ai pas compris des fois pourquoi j’étais touché…

    Note : 2/5





    Alphabet Zoo



    Éditeur : Spinnaker
    Développeur : Spinnaker
    Année : 1984
    Genre : reflexion educatif
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 6 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Zoo d'alphabet est un jeu où le joueur se promène dans un labyrinthe avec son personnage qu’il aura préalablement choisi parmi plusieurs bestioles, son but étant de sélectionner les lettres formant le nom d’un objet dont la représentation graphique se trouve au milieu dans un cadre, le tout en un temps limité. Il vous incombe bien entendu de rassembler les lettres dispersées dans l'ordre correct, pour orthographier le nom de l'objet, sinon c’est perdu. La difficulté peut être ajustée pour se concentrer sur des consonnes, des voyelles ou l'alphabet entier. Il s’agit d’un jeu éducatif, on oubliera donc les côtés « graphisme et animation » pour se concentrer sur le côté ludique. Pour apprendre à un enfant à reconnaitre et épeler les mots c’est vraiment l’idéal, comme quoi les jeux d’époque étaient en avance sur leur temps, l’éducatif est né dès le début de l’informatique et des jeux vidéo. Seul bémol, ce soft étant en anglais, les mots à trouver sont aussi en anglais, ce qui rajoutera donc une autre difficulté, ou un autre apprentissage (comme vous le souhaitez) aux enfants français : savoir écrire en anglais.

    Note : 3/5




    Monkey’s Academy



    Éditeur : Coleco
    Développeur : Konami
    Année : 1984
    Genre : action/reflexion
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 5 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Si vous voulez retourner sur les bancs de l’école pour apprendre à compter, ce jeu est fait pour vous ! Vous incarnez un petit singe qui doit résoudre une équation se dévoilant a vous par des ballons de couleurs venant éclater en haut de l’écran au début du stage. Pour ce faire le singe dispose de 3 étages avec des rubans enroulé au plafond de chacun d’eux, il saute pour dérouler les rubans et quand il trouve le bon chiffre manquant il doit l’attraper et l’amener à son compère singe qui se trouve tout en haut et qui le mettra en place pour vous. Cela se complique quand une méchante bestiole viens essayer de tuer le singe que vous êtes, vous pourrez soit lui sauter par-dessus pour l’éviter, soit attraper un des fruits disponible dans le tableau et lui lancer dessus à la manière d’un Mario. Ce n’est pas tout, vous avez un temps imparti pour résoudre l’énigme… Quand vous aurez fini le niveau 1, celui de l’addition, vous passerez à la soustraction… puis la division, la multiplication et enfin une équation plus complexe avec des parenthèses…. Quand on lit le mot « Konami » sur l’écran titre on s’attend à un bon jeu, certes les graphismes sont simplistes, par contre le concept est intéressant, y compris pour un adulte, il n’est pas toujours facile de compter de tête !! Une petite musique d’ambiance viendra vous encourager à bien répondre. Honnêtement il n’y a pas d’âge pour résoudre des équations, et cela nous remet bien à notre place nous autres adultes qui pensons ne plus avoir besoin d’apprendre… Un conseil, essayez-le et surtout ne trichez pas, laisser la calculatrice de côté… ou mieux, jouez à deux avec votre enfant, pour voir s’il est capable de vous ridiculiser.

    Note : 3,5/5




    The Yolk's on You



    Éditeur : Fox Interactive
    Développeur : Fox Interactive
    Année : 1983
    Genre : action
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Un jeu "unreleased" bien étrange que voilà, il vous met dans la peau d’un coq qui doit rassembler tous les œufs pondus dans la cour par une poulette Alzheimer qui a oublié ou est son nid, et les ramener dans le poulailler. Vous devez faire rouler les œufs sans toucher les obstacles dans la cour, auquel cas vous pourrez dire au revoir a l’œuf. Vous devez également éviter les divers prédateurs qui voudront vous manger tout cru, tel le renard, le corbeau, le serpent…. Une fois que tous les œufs sont rentrés au bercail le jeu est fini. Ne tardez pas trop non plus à rentrer les œufs, ou vous pourrez voir des poussins éclore. C’est tout, il n’y a que ça, soit le jeu n’est pas fini soit les programmeurs voulaient se contenter de ca… un peu court, du coup on comprend pourquoi le jeu n’est pas sorti. Ajoutez à ça des bruitages agaçants et une jouabilité parfois approximative et vous obtiendrez un soft très moyen… seuls les graphismes rattrape un peu le niveau. A laisser à ceux qui sont curieux et veulent découvrir de la nouveauté. En rom uniquement.

    Note : 1,5/5




    Steamroller



    Éditeur : Retrotopia
    Développeur : Cheshire Engineering/Activision
    Année : 2000
    Genre : action/course
    Nombre de joueurs : 2
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Voilà un jeu que l’on dit non réalisé, et pourtant si il est sorti le 29 juillet 2000 mais est difficile à trouver. Le Steamroller veut dire « rouleau compresseur », vous devez réparer les nids de poule en formation sur la route. Vous conduisez sur une route qui se détériore sans interruption, où les nids de poule se forment continuellement. Vous devez passer au-dessus de ces nids de poule pour les réparer. Tout au long du trajet vous rencontrerez des boules rouge, verte, bleue, des sorte de smiley baladeur, passez dessus vous fera des points. Ne laissez pas un nid de poule se former pendant trop longtemps sinon il deviendra un gros trou définitif. Si un smiley baladeur tombe dans ce trou, il en sortira une bombe que vous devrez fuir pour ne pas être détruit. Dans le jeu tout seul éviter de rencontrer votre adversaire ou ce sera fatal, par contre dans le jeu à deux joueurs vous pouvez pousser votre adversaire sur les bombes ! Un jeu innovant, différent des productions habituelles, rapide et fluide, votre véhicule dévale la route à toute vitesse, qui vous fera passer de bon moment, surtout à deux ! Seul bémol, les bruitages sont rébarbatifs et répétitif, pas de musique d’ambiance. Graphiquement très correct, tout est détaillé comme il le faut, ce jeu c’est plus le fun qu’une démonstration technique. A conseiller pour de bonnes parties de rigolades à deux.

    Note : 3,5/5




    Porky’s



    Éditeur : 20th Century Fox
    Développeur : Fox Video Game
    Année : 1983
    Genre : action
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Dans la série des jeux non réalisé voici Porky’s. Porky est le tenancier du bar du même nom qui a fait des misères à Edward « pee wee » Morris, et celui-ci va donc se venger. Pour arriver à Porky vous devez tout d’abord sortir du marais en passant d’un arbre à l’autre avec l’aide d’une perche et récupérer des morceaux d’échelles pour les reconstruire, une de chaque côté de l’écran, ce qui vous permettra de passer dans la pièce de la douche. Là, essayez de ne pas vous laisser distraire par la dame toute nue qui prend sa douche, vous devez trouver les objets (peau de banane, clé de 12…) qui traine et les balancer dans le trou. Pour chaque objet cela arrêtera une voix de circulation de l’autoroute, votre prochaine étape. Sur cette autoroute votre but est simplement de la traverser, soit chaque section est à l’arrêt si vous avez tout bien fait au niveau de la douche, soit attention avant de traverser… Soyons honnête, ce n’est pas si difficile que ça de traverser. Enfin viens le dernier tableau qui vous permettra d’anéantir Porky. D’une réalisation assez moyenne (on a vu mieux sur Coleco), ce titre vous fera passer quelques moments de stresse dans un décor pas si mal malgré une sensation de « pas fini ». La musique est entrainante et participe à l’action, quant aux bruitages ils restent classique. Malgré les défauts dû au fait que le jeu ai été fini vite fait puis annulé, il aurait mérité de sortir contrairement à d’autres productions plus mauvaises qui ont pourtant été édité. Pas le jeu de l’année, mais à tester en rom si vous pouvez.

    Note : 3/5




    SCHTROUMPF, sauvetage au chateau de Gargamel



    Année de sortie : 1982
    Editeur : Coleco
    Développeurs : Coleco
    Type : action
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    4 niveaux de difficulté
    1 ou 2 joueurs


    Je me suis toujours demandé à quoi pouvait servir la schtroumpfette, c’est vrai, après tout une seule fille au milieu de tant de gars, on se demande l’intérêt ! Grace au jeu j’ai enfin compris : elle sert à se faire enlever pour être secouru. Vous voilà donc au commande de schtroumpf Rambo en version non armé qui part sauver la belle enlevée par Gargamel, enfin on suppose car on ne le vois jamais. Vous traversez 6 tableaux fixe non scrolé (c’est le schtroumpf qui se déplace) et traversez de jolies prairies, des grottes… jusqu’à la masure du méchant vilain. Une fois sauvée, en ingrate qu’elle est pour vous remercier elle se refait enlever et on recommence mais en plus dur avec cette fois des ennemis à éviter… « Moi j’aime pas recommencer » dixit schtroumpf grognon. Le temps aussi est un ennemi car vous avez une barre de vie qui diminue au fur et à mesure de votre progression. L’animation du personnage est excellente, la démarche fluide, il se baisse, saute, rien à dire. Musicalement le jeu est réussi, jusque-là tout va bien, mais votre ami bleu meure trop facilement car les sauts se doivent d’être précis, ce qui est énervant un peu à la longue, et malgré ça le jeu reste assez facile… vous ajoutez à ça des décors répétitifs et vous aurez un jeu à jouer au moins une fois dans sa vie pour voir la prouesse technique de l’époque, mais à ranger ensuite… Alors certes c'était un jeu original sur Colecovision (n'étant pas une adaptation d'un jeu d'arcade) que l’on voyait sur toutes les pubs Coleco à l’époque tant il était beau graphiquement, mais j'ai envie de dire "tout ça pour ça ?"...

    3/5



    Squish’em featuring Sam



    Éditeur : Interphase
    Développeur : Interphase
    Année : 1984
    Genre : action
    Nombre de joueurs : 1
    Diffculté : 7 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Etonnant qu’est ce petit jeu aux abords simpliste mais très prenant et bourré de technologie ! Vous êtes SAM et vous devez grimper au sommet d’une tour de 48 étages pour récupérer une valise pleine de pognon ! Chaque étage est habité par une bestiole horrible nommé « Salbête », qui change à chaque niveau. Vous pouvez éviter les Salbêtes en leur passant au-dessus en repliant les jambes, ou en les écrasants ce qui fait plus de point vous vous en doutez. De temps en temps un objet tombe du haut de l’immeuble pour vous faire tomber. Là ou il y a un plus technologique dans ce jeu c’est qu’il parle !! En effet a chaque fois que vous écraserez une Salbête vous entendrez soit un digit imitant le bruit de l’écrasement, soit Sam dire « Squish’Em ». Quand vous attrapez la valise vous entendrez « Money Money MONEY » très distinctement, et lorsque vous récupèrerez un « prix » vous octroyant une vie supplémentaire vous aurez droit à un joli « WOOW ». Pas besoin de module supplémentaire pour pouvoir bénéficier de ces digits vraiment de très bonne facture assez impressionnant. Autre point technique vous avez une touche pour faire « Pause », ce qui est assez rare dans les jeux d’époque, suffisamment assez pour le souligner… et pendant cette pause Sam ne reste pas sans bouger, il risquerais de s’engourdir, donc il fait des exercices. Graphiquement simple tout de meme, on reconnait les personnages, par contre l’immeuble est juste un alignement de colonne qui change de couleur à chaque étage. La musique de fond, ressemblant plus à une sirène, est un peu achalante, a part ca Squish’em featuring Sam est un jeu à découvrir, prenant et pleins de prouesses, un must à avoir.

    Note : 4,5/5




    Facemaker



    Éditeur : Spinnaker
    Développeur : Spinnaker
    Année : 1983
    Genre : éducatif
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : -
    Rom : ??? Ko

    Voilà du nouveau, un soft pour les plus jeunes d’entre nous (3-8 ans). Il ne s’agit pas d’un jeu à proprement parler, même si c’est fun de s’amuser avec, ce soft vous propose de créer un portrait-robot, un visage, en ajoutant les éléments suivant à une tête vide : yeux, bouche, nez, oreille, cheveux. Une fois votre tête construire parmi tous les choix proposé, vous pouvez l’animer grâce à une sorte de programmation… plusieurs choix vous sont proposer là encore : sourire, tristesse, pleur, tirer la langue, clin d’œil ou bouger les oreilles. Vous programmer ce que vous voulez faire grâce aux touches de votre clavier, par exemple : sourire, clin d’œil, sourire, bouger les oreilles et tirer la langue. Ensuite lancer le programme et votre personnage s’animera selon votre choix avec un petit son à chaque fois. Troisième partie du soft : le jeu. C’est une sorte de jeu de mémoire, votre tête s’anime et tout de suite après vous devez indiquer ce qu’il a fait. Comme d’habitude au début c’est simple, puis plus il y a d’animation à retenir plus cela fera appel à votre mémoire. Un petit soft, vous l’aurez devinez, sera plus destiné aux enfants en bas âge, mais il n’est pas dénué d’intérêt, notamment pour la partie mémoire, j’aurais aimé avoir ca à 4 ans. Bien réalisé, on ne s’attardera pas sur les graphismes car ce n’est pas le propos ici. A conseiller à ceux qui ont des enfants.

    Note : 3,5/5 pour les enfants 2/5 pour les adultes.





    Q*bert's Qubes



    Éditeur : Parker Brother
    Développeur : Parker Brother
    Année : 1984
    Genre : reflexion
    Nombre de joueurs : 2
    Diffculté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Revoici notre petite bestiole prête pour de nouvelles aventures. Le concept original du premier opus est ici remanié pour en faire un Tic Tac Toe géant (le jeu du morpion chez nous). Toujours en 3D isométrique aux graphismes simplistes en 2 couleurs et demi, vous devez sauter sur des cubes, les faire tourner pour qu’ils changent de couleur passant du bleu plein au noir à arrête verte. Le but cette fois est d’aligner une ligne de cube noir, dans le sens que vous voulez tant que la ligne est complète.. Mais attention, il y a toujours des bestioles ennemis qui viennent vous empecher de « cuber » en rond. Simple mais prenant, comme un jeu de morpion qui nous occupe pendant les heures de cours ou l’on s’ennuie à l’école (hein ? si si c’est bien l’école, faut travailler !!). Ne cherchez pas de musiques de composition, juste une petite mélodie lorsque que vous gagnez ou perdez, par contre des petits bruitages viennent agrémenter vos déplacements et qui, à la longue, finissent par agacer plus que reposer. L’animation est réduite à son plus simple appareil, on sait bien que la Coleco n’est pas exploité dans ce domaine. Un bon petit passe-temps tout de même.

    Note : 3/5




    Montezuma Revenge



    Éditeur : Parker Brother
    Développeur : Parker Brother
    Année : 1984
    Genre : Action plate forme
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté : 3 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Vous êtes Paname Joe, un aventurier qui doit récupérer un trésor caché dans un vieux temple Aztèque. Trouvez les clés pour ouvrir les portes, évitez les nombreux ennemis qui tendent des pièges, les cranes qui roulent, récupérer les torches, les épées, disséminés un peu partout, évitez les flammes, les puits de flammes, et autres pièges dangereux, bref que d’aventure à parcourir dans une centaine de salles ! Pas de musique dans ce jeu ce qui manque un peu pour pimenter l’action, mais des bruitages plutôt sympa. Graphiquement bien réussi, ce jeu vous entrainera dans une aventure à vive allure… en effet votre personnage est rapide, très rapide, ce qui parfois le dessert dans l’action tant la précision est difficile à maintenir à cette vitesse (quand ils parlent de « reflexe » sur la jaquette, ils ne mentent pas !). Un bon challenge et une aventure efficace pour ceux qui aiment les labyrinthes et les trésors à trouver. A posséder.

    Note : 3,5/5




    Lady Bug



    Éditeur : Universal Co., Ltd
    Développeur : Universal Co., Ltd
    Année : 1982
    Genre : Action reflexion
    Nombre de joueurs : 1
    Difficulté :
    Rom : ??? Ko

    Voici un jeu d'action dans le même style que le Pac man mais très très différent. Au lieu d’une boule jaune vous dirigez une coccinelle qui navigue dans différents labyrinthes tout en mangeant les « x » sur son chemin à l’instar des boules de Pac Man. La nouveauté c’est que certains murs sont amovibles, sortes de portes tournantes pouvant être utilisées pour emprisonner des ennemis mais aussi pour s'échapper. Au centre de chaque labyrinthe il y a une bestiole ennemie vous enverra d’autres bestioles à votre poursuite. Une minuterie est symbolisé par des carré qui changent de couleur autour du labyrinthe, dès qu’un tour est fini une nouvelle bestiole est engendrée et vous poursuis. Chaque changement de niveau la minuterie ira plus vite et vos ennemis se multiplieront aussi plus vite. Vous devez aussi ramasser des lettres pour former un mot bonus. Simple mais efficace, ce jeu vous tiendra en haleine pendant un bon moment. Pas vraiment de musique sauf au début, quand vous avez gagné et quand vous êtes mort, juste de simple bruitages bien dosé. Une animation parfaite, d’un autre coté on n’en demande pas trop non plus pour se balader dans un labyrinthe. Un jeu d’action-reflexion à posseder, très fidèle à la version Arcade.

    Note : 4/5




    Congo Bongo



    Éditeur : Sega
    Développeur : Sega
    Année : 1984
    Genre : Plates-formes
    Nombre de joueurs : 2
    Diffculté : 4 niveaux
    Rom : ??? Ko

    Adaptation du hit arcade de Sega, ce jeu profite d'une conversion des plus réussies malgré l'absence du 4ème niveau original. Le joueur, un aventurier sans armes, doit affronter plusieurs obstacles afin d'atteindre le gorille et lui mettre une raclée dont il se souviendra. Congo Bongo propose une vue en 3D isométrique plutôt réussie graphiquement sur cette console. L’animation est sans accrocs, le personnage est agréable à manier, le seul petit souci vient d'une gestion des collisions quelque peu aléatoire : parfois on se fait toucher alors que l’on croyait passer à côté. Ce petit défaut mis à part, la jouabilité reste vraiment bonne ! L'ambiance africaine est bien retranscrite par une bande sonore sympathique bien qu'un peu répétitive, et des bruitages honorables. Le temps qui s'écoule vient renforcer le défi, et même si une fois le compteur à zéro le joueur ne perd pas de vie, le challenge sera tout de même de boucler le niveau en moins de temps possible. La version Coleco propose un mode 2 joueurs et 4 niveaux de difficultés que l’on peut choisir au début du jeu. Un hit à posséder indéniablement !

    Note : 4/5
    (ce test est une version corigée par Usebu de mon test originel)




    Frogger II



    Éditeur : Parker Brother
    Développeur : ?
    Année : 1984
    Genre : Plates-formes
    Nombre de joueurs : 2
    Diffculté : pas de choix de niveau
    Rom : ??? Ko

    Pas d’écran titre pour ce jeu, vous êtes mis directement dans l’action avec juste le choix 1 ou 2 joueurs. Notre petite grenouille est toujours là et le but est toujours de la faire traverser pour aller se loger soit dans des troncs, soit dans une bouée, ou encore dans un nuage. 3 aires de jeux vous sont présenté, une rivière avec crocodile et autre joyeusetés du genre, la mer avec baleine, cygne, hippopotames etc… et enfin le ciel avec ptérodactyle, canard, et autre dragon… Une petite musique au début vous accueille mais vous abandonne lâchement avec de simple bruitage plutôt minime. Graphiquement bien fait, on reconnaît sans problèmes les divers protagonistes, ce jeu souffre d’un manque de tableaux. Après avoir rangé vos Rainettes dans les endroits prévu a cet effet de vos 3 tableaux, cela recommence en plus dur. Finalement assez simple et court ce jeu vous amusera sans doute 10 mn pour finalement rejoindre votre pile de jeux. A deux la durée de vie est un peu plus longue. A posséder car cela reste un jeu sympa avec de bon graphismes, et pour les amoureux du High Score vous pourrez toujours pousser votre grenouille a en faire de plus en plus selon les bonus, et la difficulté grandissante.

    Note : 3/5




    BurgerTime

    Version Coleco


    Version Mattel


    Année de sortie : 1983
    Editeur : Coleco
    Développeurs : Coleco
    Type : Puzzle Arcade
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    4 niveaux de difficulté
    1 ou 2 joueurs
    Developpé par Nice Ideas. pour Coleco

    BurgerTime est un concept très intéressant et prenant,Basé sur le jeu d'arcade BurgerTime développé par Data East en 1982, vous incarnez chef Peter Pepper et votre but est de faire des hamburgers parfaits en passant sur chaque élément (pain, salade, viande…) pour le faire tomber en bas de l’écran et former ainsi votre hamburger.

    La tâche n’est malheureusement pas aussi simple, elle vous sera rendu nettement plus difficile par vos poursuiveurs qui ne veulent décidément pas que vous réunissiez vos hamburgers. Cette course folle sera entrainée par des saucisses, un œuf au plat et des cornichons. Plus vous avancez dans les niveaux, plus les ennemis se feront pressant et nombreux. Vous pourrez heureusement les neutraliser quelques secondes grâce à du poivre (bouton droite ou gauche) dont vous pouvez les asperger. Lorsque que votre stock de poivre est à zéro, ne vous inquiétez pas, au gré des points accumulé, de temps en temps apparait des icônes dans le jeu, sous forme de bouteille de ketchup, de frites, de café ou de crème glacé… attrapez les et votre stock de poivre augmentera. A savoir que pour faire des points dans ce jeu il faut faire tomber les ennemis en même temps que la partie du hamburger ou vous êtes, ce qui s’apparente au jeu du chat et de la souris.
    Les graphismes sur Colecovision sont assez fidèles à l’original, de même que les sons ou la musique, une conversion vraiment de très bonne facture. De plus le jeu respecte les tableaux de l’original.

    Ce jeu à une histoire très particulière sur Colecovision car il en existe 2 versions. Une version faite par la division française de Mattel (à Nice) et une par Coleco eux-mêmes. La version Mattel se diffère par un graphisme un poil en dessous de celle de Coleco et votre jauge de vie et de poivre se retrouve à gauche de l’écran et non à droite.

    Burger Time est l'un des meilleurs jeux d'arcade de l’époque, et même maintenant tant vous vous prenez au jeu facilement. La version Coleco est à conseiller au plus haut point !


    Note : 4,5/5





    Tutankham



    Editeur : Parker Brother
    Développeurs : Parker Brother
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    Année : 1983
    Genre : Labyrinth.
    Six niveaux de difficulté
    Un joueur
    Tutankham est un jeu d'arcade 1982 développé par Konami et réalisé par Stern aux US. Il est aussi connu sous le nom de Horror Maze dans la cartouche Konami Classics Series: Arcade Hits pour Nintendo DS. Le jeu était à l'origine intitulé Tutankhamen, mais l'éditeur a découvert que le nom complet ne rentrait pas sur la borne d'arcade, donc le titre a été raccourci. Parker Brother a réalisé sur Master System en 1989 un jeu semblable dans le déroulement et le graphisme se nommant Montezuma's Revenge.

    Tatadataaaa ta tadaaaa, la musique d’Indiana Jones, on pourrait presque s’y croire en incarnant ce charmant explorateur chasseur de tombe qui farfouille allègrement le tombeau de Tutankhamon. Comme tout tombeau qui se respecte, celui–ci est labyrinthique, avec des porte, des passages, des clés, et des gardiens monstrueux comme des Griffons (Huhu), des serpents, des dragons qui sortiront de la porte pourpre la plus proche de vous au début de chaque niveau, mais aussi des malédictions qui vous tuerons au moindre contact.

    Vous vous déplacez dans les quatre directions et pouvez tirer à gauche et droite. Mais vous n’êtes pas tout à fait démuni, en plus de votre fusil vous avez une bombe qui va détruire tous les ennemis à l’écran. Trouvez les clés, ouvrez les portes et changez de niveau, ramassez les trésors pour faire des points bonus mais attention le temps est compté, quand vous arrivez à zéro vous n’aurez plus d’arme.

    Chaque début de niveau commence par une petite musique sympa, puis plus rien, juste des bruitages… pour certains réussi, et pour d’autres à revoir ! Graphiquement très réussi, Tutankham possède tous les ingrédients d’un bon jeu ! A posséder dans sa collection absolument !
    Note : 4/5





    Keystone Kaper



    Editeur : Activision
    Développeurs : Activision
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    Année : 1983
    Genre : Plate-forme.
    1 niveau de difficulté
    1 joueur
    Inspiré par la série comique Keystone Kops de Mack Sennett du cinéma muet

    Harry Hooligan (un célèbre voleur) s’est fait la malle ! C’est à vous, Officier Kelly, que l’on a confié la mission de capturer Harry, et avec un nom pareil vous n’en menez pas large, mais vous rassemblez votre courage et retrouvez ce malfrat au centre commercial (voulait-il magasiner avant de s’enfuir ?). Comme tout centre commercial digne de ce nom l’action se passe sur plusieurs étages, Harry, qui ne vous veut pas du bien, essai de trouver la sortie, vous devez l’attraper avant et le renvoyer à la prison.

    Pour changer d’étage vous devrez utiliser des escaliers roulants à la fin de chacun de ceux-ci ou l'ascenseur au milieu de chaque étage. A vous de choisir le bon parcours, mais attention Harry vous lance tout ce qu'il peut trouver afin de vous ralentir, sautez ! Bien que le jeu vous accueille avec une petite musique bien sympathique, dans le jeu le silence est le mot d’ordre, à part quelques effets sonore comme les pas de votre personnage quand il se déplace, ça manque de rythme tout ça. Graphiquement assez simple, mais bien détaillé, on reconnaît les personnages, les étalages, du concret sans en faire trop, et c'est aussi très coloré. Ce jeu est assez répétitif mais bien addictif, on se prend à vouloir coincer à tout prix cet Harry ! A posséder tout de même.


    Note : 3/5





    DESTRUCTOR



    Editeur : Coleco
    Développeurs : Coleco
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    Année : 1984
    Genre : course automobile.
    4 niveaux de difficultés
    1 joueur

    S’il y a des jeux dont on attend beaucoup ce sont bien ceux qui bénéficient d’artéfact extérieur autre que le Joy conventionnel. En effet, Destructor fait partie de ceux-là puisque pour y jouer il faut avoir le volant, mais hélas l’attente laisse un certain gout amer tant la déception est à la hauteur de celle-ci. Destructor vous permet grâce à une vue de dessus de conduire un petit véhicule blindé que vous guiderez dans le labyrinthe d’Araknid ou vous débarquez, votre but étant de trouver des Krystaloids et de les transformer en cristaux précieux en les heurtant, pour les ramener ensuite sur Terre ou ils manquent cruellement. Vous passerez au niveau suivant aussitôt après avoir ramassé assez de cristaux. On s’ennuie vite dans ce jeu.

    Les graphismes ne sont pas des plus jolis sur cette console, à part les sprites plutôt bien réussi, quant au scrolling il est assez inégal. Vous rencontrerez quelques bugs qui vous irriteront un tant soit peu. Les effets sonores ne sont pas des plus réjouissant et vous finirez par faire comme moi : baisser le volume.
    Je ne veux accuser personne mais je pense que si Coleco voulais faire une grosse démonstration de leur volant, ce jeu est hélas raté et ne sert pas du tout sa cause.

    Note : 1,5/5





    Cosmic Avenger



    Année de sortie : 1982
    Editeur : Coleco
    Développeurs : Nuvatec
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    4 niveaux de difficultés
    1 ou 2 joueurs
    Basé sur le jeu d'arcade de Universal coin-op. de 1981
    Developpé par Nuvatec Inc pour Coleco

    Voici une adaptation du jeu d’arcade du même nom, souvent comparé à Scramble par sa ressemblance, j’ai nommé Cosmic Avenger. Un jeu de tir à défilement horizontal, ou vous dirigez un vaisseau qui doit faire le ménage en tirant sur les ennemis en l’air avec le bouton droit ou en lâchant des bombes sur les ennemis au sol, les bases ou les tanks avec le bouton gauche. Il y a beaucoup d'action et beaucoup d’ennemies à l'écran, cela le rend que plus intense ! Ce jeu est très difficile et vous donnera un bon challenge, et ce même si vous êtes habitué à des shoots de la PCEngine ! Lorsque vous vous déplacez votre vaisseau vers le côté droit de l'écran, comme pour avancer, la vitesse augmente mais ça deviens injouable.

    Le jeu est composé de 4 lieux qui tourne en boucle, quand vous y revenez c’est évidemment plus dur qu’au premier passage (sinon ce serais moins drôle). Vos ennemis attaquent par devant, depuis le sol, en tir normal mais aussi avec des têtes chercheuses… vraiment très sympa d’ailleurs ça change des tirs bêtes que l’on évite facilement ! La détection des collisions est malheureusement assez imprécise, ça, plus la difficulté du jeu en lui-même fait qu’il vous sera très difficile d’arriver au bout.

    Graphiquement plaisant, un peu moins plaisant coté sonore, certains bruitages sont effectivement énervant à la longue, Cosmic Avenger est un bon shoot à posséder, et un bon challenge à tenter entre amis ou sur un forum !


    Note : 4/5




    BEAMRIDER



    Année de sortie : 1983
    Editeur : Activision
    Développeurs : Activision
    Type : Shoot’em up
    Cartouche : Rom de ?? Ko
    3 niveaux de difficulté
    1 joueur

    Beamrider, traduction « Missile guidé par faisceau laser » ou encore « chevaucheur de faisceau ». Je retiendrais cette dernière définition pour décrire ce jeu au concept original. Vous pilotez votre vaisseau spatial sur une grille laser et défendez votre position contre une force extraterrestre hostile qui se déplace sur chaque faisceau tout comme vous (5 en tout) en vous tirant dessus… votre seul moyen de leur échapper : leur tirer dessus pour les détruire ou changer de faisceau quand c’est un tir ennemi qui arrive. Pour achever chaque niveau, vous devez tuer un certain nombre de vaisseau ennemis, indiqué par un compteur au coin de l'écran. Vous devrez aussi éviter des astéroïdes vous fonçant dessus sans vergogne (comme si vous n’aviez que ça à faire). Votre tir de base ne va que jusqu’au trois-quarts de l'écran (mince alors), mais vous avez aussi des bombes (ouf !) en quantité limité par contre (rah zut…) qui peuvent, elles, atteindre le fond de l’écran. Cependant assurez-vous d’en garder au moins une, si ce n’est deux, pour détruire le gros vaisseau final qui arrivera à la fin de chaque stage en traversant l’écran au fond… le seul moyen de l’atteindre étant ces fameuses bombes. Graphiquement assez simple, ce jeu est addictif et on a vite compris qu’on ne lâchera pas de sitôt la manette. Pas de musique ici mais des sons qui garantissent l’ambiance « spatial » du jeu, quant aux bruitages ils sont bien réalisés et de bonnes factures, les explosions particulièrement. Plus on avance plus les niveaux sont difficiles et c’est tant mieux pour la durée de vie du jeu.

    3.5/5
    avatar
    Chat-Minou
    Chat Loperie de pirate !

    Messages : 8654
    Date d'inscription : 15/11/2008
    Age : 37
    Localisation : Toulouse

    Re: [TEST] Mini TESTs en pagaille !!

    Message  Chat-Minou le Sam 13 Oct - 9:30

    Shocked
    Même le projet Coleco est à l'arrêt ?
    avatar
    griffon
    Assoiffé

    Messages : 11748
    Date d'inscription : 04/04/2010
    Age : 44
    Localisation : nulle part

    Re: [TEST] Mini TESTs en pagaille !!

    Message  griffon le Sam 13 Oct - 9:49

    manque de rédacteurs, certains ont disparu, d'autres manque de motivation, moi même à un moment j'ai complètement été dérivant sur le sujet, du coup il restait pas assez de monde, et j'avais pas envie de forcer le peu restant à faire encore et toujours plus afin de combler le vide.... avant que ca dégénère, j'ai failli à mon role de "motivateur du projet", et ca a complètement foiré. Je peu m'en prendre qu'a moi même, c'est pour ca que j'ai décidé d'arreter avant que je finisse par me faire lyncher.

    Contenu sponsorisé

    Re: [TEST] Mini TESTs en pagaille !!

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 8:18